Vous ne rêvez pas, je vais parler de chocolat sur ce blog dédié à l’expérience utilisateur et à l’entrepreneuriat… Pourquoi ? Parce que je viens de vivre un « bonne expérience utilisateur » au contact d’un produit physique de la marque Milka et l’expérience utilisateur ne doit, à mon sens, pas se réduire au digital.

Ce billet n’est pas sponsorisé par Milka au passage…

Ainsi donc, j’ai découvert ce midi « l’Oeuf  Coque » de Milka. Je ne suis pas un très grand amateur de chocolat et de manière générale de tout ce qui est sucré, mais là, au-delà du gôut, j’ai porté mon intérêt sur le travail effectué par les concepteurs de chez Milka  sur le visuel du produit et de son emballage.

Jugez plutôt.

Bon, outre le lapin souriant qui est a priori là pour les enfants, je trouve vraiment que l’idée d’utiliser une boîte à oeuf plutôt que les emballages plastifiés habituels est une très bonne idée : au toucher, la sensation est évidemment bien différente, plus « authentique » et donnant un aspect moins industriel.

Et quand on ouvre.

Deux cuillères, invitation au partage !

Quant à l’intérieur d’un oeuf.

Une mousse onctueuse de crème au lait.

Ce procédé de présentation me fait penser aux soins apportés par Apple pour la présentation de leurs produits (je pense qu’il doit falloir 15 minutes pour ouvrir une boite d’iPhone). On a l’impression d’avoir acheté un produit sensiblement différent de ceux des concurrents (alors que c’est juste un oeuf chocolat/lait en l’occurrence).

Le soin apporté à ce produit est d’autant plus efficace que ces oeufs ne sont disponibles que durant la période de Pâques et qu’il faut à chaque fois attendre l’année suivante pour en bénéficier à nouveau (je vous laisse regarder sur la page Facebook de cet Oeuf Coque pour juger de sa popularité).

C’est donc un bel exemple d’expérience utilisateur réussie pour Milka.